Au secours ma fille a 2 ans !

Aujourd’hui j’avais envie de vous parler de ma fille, elle a donné un sens à ma vie et je donnerai tout pour elle. Mais c’est une petite fille très intelligente et qui à énormément de caractère et j’ai souvent du mal à l’a canaliser. Depuis l’arrivée de son petit frère notre relation se dégrade et cela me pèse énormément. Mais je sais que ce n’est qu’une passade, j’espère qu’elle apprendra vite à accepter la présence de son frère et qu’elle cessera de chercher notre attention.

Wendy n’avait que quelques jours quand elle me lança son premier regard Noir. Les sourcils bien froncés ont pouvait deviner qu’elle aurait du caractère. C’était un nourrisson adorable, elle ne pleurait jamais, même pour manger. C’était mon « bébé bonheur ». Elle dormait tout le temps, faisait plein de sourires.

Les mois ont passés et elle s’éveillait à vitesse grand V. Elle s’est mise à parler extrêmement tôt, avant 1 an nous avions des « maman  » « papa  » « Bibi  » « Mamie  » « Puuuuue  » « Miam  » « Eu Pas » « caliiiin », elle faisait rire tout le monde et elle adorait ça. A 15 mois elle savait faire les cris de la vache, du chien, du chat, du cochon… Elle jouait à donner à mangé à son bébé, elle allait sur le pot de temps en temps. A Noël (elle avait donc 20 mois), elle parlait comme un livre ouvert, elle chantait un nombre incalculable de chansons dont « petit papa noël en entier », « la fourmis m’a piqué la main », « les crocodiles » et j’en passe. Quand elle voyait quelqu’un dans la rue ou dans un magasin elle disait « Bonjour » , et si la personne était un peu barbu « Bonjour papa noël », si elle avait des cheveux blancs « Bonjour Mamie » .Elle a d’ailleurs vexé plus d’une personne…

On lui disait les choses une seule fois et c’était bon. Même pour les mauvaises choses… elle savait malheureusement très bien répéter les fameux « Putain, merde, fais chier… »

Et chaque personne qui parlait à Wendy nous disait : « elle a l’air d’avoir un sacré caractère ! ». Comme c’était notre premier enfant et que nous l’a trouvions sage on répondais « oui c’est une coquine ». Et puis on a commencé à nous dire :  » Oulaaa elle a du caractère, bon courage pour les 2 ans » , ou encore « ça va donner en grandissant ! » .

Qu’est ce que ça pouvait m’énerver… moi j’étais tellement fière d’elle. Et puis comme ci la crise des deux ans était systématique ?!

A deux ans, elle était toujours sage mais demandait beaucoup d’attention, j’étais enceinte de son petit frère et c’était parfois difficile de répondre à toutes ses sollicitations. Petit à petit elle a commencé à me tester, à ne pas manger ses légumes, à ne plus vouloir aller à la sieste… Mais avec un peu de fermeté on arrivait à se faire entendre.  Pas si terrible la crise des 2 ans !

La véritable différence à commencé cet été. A la naissance de son frère elle était contente, elle l’a aimé tout de suite. Mais petit à petit elle a commencé à attirer notre attention. En plus de tester nos limites, elle s’est mise à nous répondre, parfois de manière insolente. Récemment j’ai eu le droit à « Maman tu es une sorcière, tu es pas gentil ! » C’était plutôt drôle à entendre mais en fait ça m’a brisé le cœur… Ma fille me voit donc comme quelqu’un de pas gentil…

Il est vrai que depuis quelques temps je passe mon temps à lui dire : « arrête de crier », « calme toi » « fais attention tu écrases ton frère » etc etc. En fait on dirait qu’elle fait tout ce qu’elle n’ a pas le droit de faire exprès. Et c’est là que je comprend que la crise de deux ans elle est belle et bien là ! Sauf que les responsables quelque part c’est nous.

Wendy à eu toute l’attention de ses parents, de ses grands parents, des ses oncles et tantes. C’était une petite fille coquine qui parlait très bien, qui faisait rire. Et elle le savait, elle adorait ça ! Et du jour au lendemain, un petit frère est arrivé et à pris presque toute l’attention. Je me souviens que lorsque j’étais enceinte je culpabilisais car j’avais l’impression de « casser » le beau monde de Wendy, je me disais qu’elle allait sans arrêt être dérangé, qu’elle allait devoir partager…  Elle ne montre pas de jalousie direct envers son frère, elle l’adore et parle tout le temps de lui. En revanche elle se fait remarquer, elle me fait répéter,elle tape les autres enfants, elle répond, se met debout sur le canapé …

Le problème dans tout ça c’est que je ne peux pas réellement remédier à la situation, son frère à besoin d’autant d’attentions qu’elle et elle va devoir s’y habituer. Je vais cependant essayer de l’écouter d’avantage, de prendre le temps de jouer. Pas facile quand on est fatigué à cause des mauvaises nuits. Mais quelque part elle n’a rien demandé…

Aujourd’hui j’ai la sensation d’avoir perdu mon « bébé bonheur », j’arrive à avoir quelques moments câlins mais la plupart du temps j’essaie juste de l’a supporter …  Mes mots sont durs, mais sincèrement c’est difficile de supporter ce comportement toute la journée, il m’arrive de me languir l’heure du coucher, de l’envoyer chez sa mamie pour avoir un peu de paix…

J’ai la sensation de ne pas être une bonne mère, de n’arriver à rien avec elle. Elle n’écoute que son père.  Elle est agressive avec les autres enfants, elle n’écoute rien (je l’ai déjà dis non ?!)… J’ai l’impression d’être trop stricte un jour et pas assez un autre. Je suis fatigué et on dirait qu’elle en profite. Pourquoi les enfants sont à ce point ingrats ?

Et à côté de ça, je trouve ma fille exceptionnelle ! Elle est si intelligente, elle est drôle et spontanée,  elle adore jouer pendant de longs moments toute seule, elle s’invente des histoires, elle adore aller chez le docteur, elle est curieuse et elle aime apprendre. Par moment je l’a vois serrer son petit frère en disant  » ooh Lewis… » Elle aime son frère comme elle n’aime personne d’autre… et quand je vois ça je sais qu’on a fait le bon choix. Son frère sera son ami pour la vie, son compagnon de jeux, son confident.

 

Donc finalement c’est ça la crise des deux ans ? C’est ne plus supporter son enfant capricieux et exigeant à longueur de journée mais fondre d’amour pour leur moindre geste tendre, leur moindre progrès ?  Je suis fière d’elle et je suis fière qu’elle ait du caractère qui je l’espère dans la vie qu’il lui servira. Mais en attendant je suis une maman triste d’avoir perdu la complicité que nous avions.

Comment réagir face à ses comportements ? Pourquoi montre t’elle autant d’agressivité avec les autres enfants ? Comment lui faire comprendre ?

Tes tas de questions que je me pose tous les jours… Et vous ? Dites moi que je ne suis pas la seule ? Avez vous des conseils ? Au bout de combien de temps ils finissent par se calmer ?

4 Replies to “Au secours ma fille a 2 ans !”

  1. Bonjour,
    Quel courage d’écrire ce bel article, peu de personnes y arrivent, c’est tellement difficile ce paradoxe que l’on peut ressentir envers nos enfants, tout l’amour qu’on peut leur porter et en même temps ces moments d’incompréhension totale parfois!… pourtant la majorité des parents le vivent! Je ne pense pas que ce que tu ressens soit lié au deux ans de ta fille, mais plutôt à la naissance du second!! j’ai vécu exactement ce que tu décris alors que ma fille en avait 3 et demi… je suis pourtant éducatrice de jeunes enfants mais quand on est une maman, on a beau savoir tout un tas de choses, on vit chaque étape avec nos émotions! Comme tu le dis, ça fini par passer mais il y a quand même de petites astuces assez faciles à mettre en place pour que tout le monde vive le plus sereinement cette étape de votre vie (avec de nombreux supports, communication, lecture, jeux…) que tu retrouveras sur principalement deux sites que je trouve bien fait en temps que professionnelle de la petite enfance, sur l’éducation positive, « apprendre à éduquer » et « les supers parents »… j’espère que tu y trouveras des réponses à tes questions et à tes doutes, … ainsi qu’a tou(te)s celles et ceux qui ont vécu la même chose que nous! Beaucoup de bonheur à tous! Julie

    1. Bonjour Julie, merci beaucoup pour ce message. Ça fait du bien de savoir que l’on est pas la seule à vivre cela. Je vais de ce pas voir ces sites que tu m’as donné en espérant y trouver des réponses. A tres bientôt

  2. Je suis bouleversée par ce que tu as écris. Ma puce à 20 mois. Son caractère change peu à peu, elle s’affirme et le non prend pas mal de place mais globalement, tout se passe encore bien. Il faut dire que l’arrivée du petit frère a du quand même bien la perturber ta petite Wendy. Je reste persuadée que le dialogue est la clé de beaucoup de chose et en parlant avec elle, les choses finiront par s’apaiser. Je te souhaite que ça se fasse vite!
    Il n’empêche que ce que tu décris, c’est aussi mon angoisse pour les prochains mois. On a décidé de lancer bébé2 et même si je ne suis pas encore enceinte et que ça peut prendre du temps, la réaction de Tess me fait peur… J’espère que nous trouverons les mots et l’organisation pour que cela se passe au mieux 🙂

    1. Merci de ton soutien, oui nous parlons beaucoup et surtout je vais essayer de lui accorder plus de temps rien qu’à elle. Et je dois aussi me montrer plus patiente ne pas oublier qu elle n’a QUE 2 ans

Laisser un commentaire