Un dimanche en famille

Je veux absolument me rappeler chaque détail de cette journée !

Ce dimanche 26 novembre 2017 commence comme n’importe quel autre. Lewis a terminé sa nuit vers 6h30 mais papa l’a ramené dans le lit et on arrive à le rendormir et à traîner au lit jusqu’à 8h. Wendy se réveille et pour une fois on n’allume pas la télé pour le fameux Bibi dessins animés (oui je sais très mauvaise habitude…). Wendy s’installe à table avec nous, on mange du cake et des fruits.

On traîne un peu dans le salon, Wendy fait sourire son frère, et elle nous dit : « Je l’aime, c’est mon frère » et là mon cœur devient de la guimauve et les larmes me montent aux yeux.

On réfléchit quoi faire… rester à la maison ou bouger ? Il fait super froid, Lewis et moi on est enrhumé… Mais on a trop envie de changer d’air et de profiter du seul jour que l’on vit à quatre dans la semaine. L’amoureux a envie depuis un moment d’aller sur Avignon faire les boutiques et faire faire un tour de carrousel à Wendy.

On prépare les petits, on se prépare, on prépare le sac pour la journée et on part. A non… On a oublié de prendre de l’eau. Lewis pleure dans son siège… On y va ! A non… On a oublié la combi de Lewis. Cette fois c’est sûr on a rien oublié on y va !!!!

Direction Avignon. La route se passe bien, on arrive au niveau des remparts et on tente d’aller se garer malgré les travaux (avignon c’est toujours en travaux!) et là on commence à se rendre compte que tout est fermé. Les boutiques…. Les restos … LE CARROUSEL !

Oh la loose on est trop bête on a pas réfléchi que le dimanche c’était fermé… On garde son calme, il est 12H15, on cherche où manger. On pense aux 3 brasseurs donc on y va mais pas de chance le resto est bondé ! On en voit un autre, fermé… on finit à Buffalo grill … MAIS SERIEUX ! On a fait 1h30 de bagnole avec deux petits pour se retrouver à Buffalo quoi !

On relativise, la journée à mal commencé mais on va rattraper le coup. Finalement Buffalo n’est pas un mauvais plan, Wendy a eu des coloriages et on en a eu pour 36 euros à trois… Pour le dessert Wendy a eu une Barbapapa, c’était la première fois qu’elle en mangé, elle était toute contente et surprise de voir comme ça fond dans la bouche. Sauf que ça colle aux doigts et Wendy s’est mise à aplatir sa Barbapapa et elle s’est retrouvé avec une crèpe. On n’a pas pu s’empêcher de rire, on est parti en fou rire. J’en ai pleuré !

On sort du resto direction SENAS pour faire un tour au marché de Noël. Il fait froid mais le marché est très sympa, Wendy voit le père Noël mais refuse de l’approcher, elle est quand même contente de lui faire coucou de loin. Elle monte ensuite sur le traîneau où la mère Noël vient l’a rejoindre. Wendy fait un peu la tête et son regard froid, je pense qu’elle aurait préféré rester seule sur le traîneau, elle me fait bien rire. Pour 2 euros on lui fait faire un tour de poney, elle monte sur un ponette qui s’appelle Conchita (quel drôle de nom). Elle est super à l’aise, presque inexpressive pourtant. Mais finalement en descendant elle me dit que c’était super chouette, elle dit merci et fait une caresse à Conchita. 

Dans le marché il y a une manège fabriqué main en bois et bois flottés, il faut faire de la balançoire pour actionner le manège. Wendy fait un petit tour, elle est heureuse et fait des grimaces.

Après toutes ses émotions on décide de rentrer à la maison. Mais en route on passe par Salon de Provence et on se dit que ce serait sympa de faire un tour à la fête foraine.

On se gare, on rhabille les enfants pour la dixième fois de la journée. On tourne pendant 5 minutes dans le sous terrain pour trouver l’ascenseur (les gars derrière les caméras ont dû rire). On fini par prendre l’escalier (avec Wendy, Lewis en porte bébé, la poussette et le sac à langer…)

Wendy aime bien les manèges, on l’amène aux balançoires. C’est à partir de 2 ans et elle n’est pas trouillarde donc aucunes raisons que ça se passe mal. Le manège démarre, Wendy est… dubitative. Petit à petit son visage se fige, elle pose sa tête contre la barre sur ses genoux. Honnêtement j’ai honte d’avoir autant rigolé, l’homme et moi on en pouvait plus tellement on riait… j’étais à deux doigts de me faire pipi dessus. La dame arrête le tour et commence à partir à l’envers. Elle demande « Ça va la petite ? » Je lui dis d’arrêter et je récupère Wendy avant la fin du tour. Je pense que Wendy s’est senti un peu mal en fait. Si elle est comme moi elle ne supportera pas tout ce qui tourne en rond.

On continue notre tour, on rencontre Peppa Pig ! Wendy refuse de s’approcher mais je me met à côté d’elle du coup elle accepte de venir avec nous. Elle est si contente. Papa l’accompagne ensuite dans la chenille pour un dernier tour de manège.

Pour terminer la journée, on s’arrête dans une boulangerie boire un chocolat puis on rentre à la maison. Tout le monde est KO.

Une fois à la maison tout le monde se pose dans le salon. Lewis qui a été adorable et calme toute la journée se rattrape en criant et tournant dans tous les sens. Wendy commence à faire la folle et Lewis rit aux éclats. J’adore ce moment. Il l’a regarde en admiration et elle, elle adore le faire rire.

Ce fut une journée pleine de galères mais pleine d’amour et de rire, tellement de rire …

Ce soir je suis fatigué mais heureuse d’avoir fait vivre une belle journée à ma fille qui avait des étoiles plein les yeux. Elle ne s’en souviendra pas mais moi je me souviendrai !

Laisser un commentaire