« Prends soin de ton corps pour que ton âme ait envie de l’habiter » Gandhi

Il y a peu de temps j’ai pris conscience de beaucoup de choses. J’ai 25 ans, et ma vie tourne autour de mes enfants, de mon travail et de mon mari. A part quelques sorties de temps en temps entre filles, qu’est ce que je fais vraiment pour moi ?? étant en congé parental c’est encore pire. J’ai l’amer sensation de tourner en rond,  a la fin de la journée je suis souvent sur les nerfs, avec l’envie de me sauver respirer un nouvel air. Je n’arrête pas de la journée et pour autant j’ai la sensation de n’avoir rien fait.

Et donc à déjà 25 ans (seulement 25 ans!) j’ai déjà fait ce qui prend normalement une vie ou presque.

 

Je ne regrette absolument pas mes enfants mais avec le recul je pense que je ne savais pas quoi faire de ma vie … Un travail qui me plaisait moyennement, une relation amoureuse stable, pas vraiment de passion ou hobbies. L’impression d’être bonne à rien… Alors quand je suis tombé enceinte, j’ai senti qu’enfin je savais faire quelque chose, que ma vie prenait du sens…

Mais aujourd’hui après deux grossesses je ressens le besoin de prendre soin de moi. Voici donc vers quoi me pousse ma « prise de conscience », en quelques étapes vous pouvez vous aussi adopter un mode de vie plus sain, et plus serein.

1 : SE METTRE AU SPORT

Mon corps m’a crié la sonnette d’alarme après les fêtes… Je n’avais non seulement pas perdu tous mes kilos de grossesse mais en plus j’avais repris 5 KILOS depuis la fin de mon allaitement…  Je me sentais prisonnière de ce corps. Le reflet du miroir me renvoyait (et me renvoie encore un peu…) l’image d’un corps qui n’est pas le mien.

Ma sœur m’a proposé un jour de l’accompagner à son cours de gym et ma nièce était demandeuse pour garder les petits. Le premier cours était hyper dur, mais BON SANG ce que ça m’a fait du bien ! Le fait de transpirer, de sentir des sensations dans son corps tout bêtement, c’était déjà beaucoup. Mais surtout je me vidais la tête, pas de « Mamaaaaan », pas de couche qui déborde ou de « J’AI FINIIIIII », une heure juste pour moi !

Le dernier cours de l’année nous n’étions que quatre, du coup la prof nous a proposé un cours de Yoga. Et là ce fut la RÉVÉLATION ! Non seulement ça me plaisait trop mais en plus je n’étais pas mauvaise. Pour moi le yoga c’était la position du bouddha en fermant les yeux. Mais c’est tellement plus que ça ! Non seulement c’est hyper physique, mais en plus ça permet de se recentrer sur soi, de trouver son équilibre, de repousser ses limites et donc de ce réconcilier avec son corps (et son esprit…)

A partir de là j’ai enchaîné les cours de gym, yoga et relaxation et je ne compte plus m’arrêter. C’est un budget il faut le souligner. Mais je préfère de loin faire des sacrifices sur d’autres choses pour continuer à m’épanouir.

Je ne serai pas expliquer pourquoi mais le Yoga m’a poussé à changer plein de choses sur mon quotidien et je pense qu’il est l’élément déclencheur de cette prise de conscience. Je conseil à tous le monde d’essayer !!

En plus du sport, j’ai décidé de me bouger davantage au quotidien et de sortir de mon état végétatif (L’arrivée des beaux jours aide un peu…), par exemples aller une fois par semaine à la crèche à pied, prendre les escaliers et sortir balader en famille dès qu’on le peut, d’ailleurs nous nous sommes acheté des vélos!

2 : ECOUTER SON CORPS

A commencé par son « mode d’alimentation ». Attention je n’ai pas écrit « changer son alimentation » ! Même si cela en fait partie, la priorité aujourd’hui pour moi c’est d’écouter mon corps.  D’aussi loin que je me souvienne j’ai toujours été complexé, mais j’ai toujours été gourmande…  J’ai fait tout un tas de régime avec plus ou moins de succès. J’ai été voir des diététiciens, j’ai lu des livres etc. J’ai donc fait des petits déjeuners, des déjeuners, des dîners et souvent des goûters, le plus souvent par habitude. Il y a une image de moi qui aujourd’hui m’écœure quand j’y pense… celle de regarder l’horloge pour attendre patiemment l’heure du goûter alors que je meurs de faim pour finalement me jeter sur un pot de Nutella ou autres cochonneries…

Aujourd’hui c’est fini (Bon, on ne va pas se mentir, il y a des jours plus difficiles que d’autres.) ! J’écoute mon corps et non les dictacts que l’on m’a appris depuis toujours. Je mange quand j’ai faim, je m’arrête de manger même si mon assiette est à moitié remplie et je mange ce dont j’ai envie. Et bizarrement quand on ne se prive de rien, on ne se sent plus attiré par le gras ou le sucre et on en mange beaucoup moins? Si si je vous jure, par exemples si je vous dis que vous devez faire attention et surtout je vous interdit de manger du chocolat, dites moi à quoi vous allez penser ? A MANGER DU CHOCOLAT !! Donc pas d’interdit !. En faisant ça j’ai diminué d’au moins un tiers ma quantité de nourriture sans pour autant mourir de faim. J’ai donc naturellement perdu deux kilos en 2 semaines en mangeant de tout (même des trucs gras et sucrés de temps en temps) sans frustrations et sans culpabilité de manger (chose devenu récurrente malheureusement).

Ecouter son corps c’est aussi respecter son rythme de sommeil.

Facile à dire quand on a deux enfants dont un qui ne fait pas ces nuits a 8 mois… mais saviez vous que pendant notre sommeil nous secrétons de la leptine ? Une hormone qui nous donne un sentiment de satiété et participe à la métabolisation des graisses. Donc plus on dort moins on a faim (en gros!). Donc si possible on fait des micros siestes et on se couche tôt. J’avoue que j’ai encore du travail sur ce point.

 

3 : CHANGER SON MODE DE CONSOMMATION

Toujours dans cette volonté de bien être et de prendre soin de mon corps (et ceux de ma famille aussi), j’ai commencé à me poser des questions sur ce que nous consommons.  Pour cela le programme nutrition de YUKA m’a bien aidé à savoir ce qui était bon pour la santé et ce qui l’étais moins.  Je ne vais pas vous faire le détail de tout ces changements mais par exemples j’ai diminué ma consommation de viande. De plus j’ai toujours été soucieuse du traitement infligé aux animaux, mais pour autant je fermait les yeux au rayon boucherie… Donc je préfère aujourd’hui consommer moins mais consommer des produits dont je sais la provenance et le traitement. Je me dirige notamment chez des agriculteurs qui élèvent leurs animaux en plein air, je consomme des œufs bio de poules élevées en liberté et du poisson provenant des pêches durables, c’est mieux pour tout le monde.  Dans la même idée j’essaie aussi de limiter les achats de produits transformés et de cuisiner d’avantages (ou en tous cas d’avoir le nécessaire pour un plat vite fait mais sain plutôt que le cordon bleu industriel…) C’est ainsi que je découvre les Buddha Bowl, les Bowls Cakes, les banana bread, le tofu, le tempeh, les recettes Vegan, Veggie, Healthy et j’en passe.

Je commence à étendre cette consommation saine et raisonnable aux produits de beautés, produits ménager etc. Prendre soin de soi c’est aussi être en accord avec ses convictions. Et j’ai toujours mis un point d’honneur à respecter la nature et les animaux. Autant le faire jusqu’au bout.

4 : SE TROUVER DES HOBBIES

Pas toujours facile de trouver du temps quand on a des enfants et une maison à tenir.  Mais c’est fou le temps que l’on trouve quand on supprime au maximum la télé de son quotidien. Donc quand les enfants sont couchés, plutôt que de comater dans le canapé, je prends du temps pour moi. Parfois je prends juste un long bain avec un livre. Mais je me suis récemment découvert un grand plaisir à dessiner. A l’aquarelle plus précisément. C’est agréable de se concentrer et de créer quelque chose.  C’est une forme de méditation.

Le Yoga est devenu une grande passion également. J’en fais en groupe deux fois par semaine et je n’hésite pas en faire seule à la maison quand je sais que j’ai 30 minutes devant moi par exemples.

Vous devez vous demander comment je trouve le temps ?? Et bien, Wendy va à la crèche trois demi journées par semaine, un soir en semaine c’est Nico qui gère le couché des petits. Et je n’hésite plus à demander de l’aide aux mamies (sans jamais imposer). Et comme je l’ai dit, je diminue au maximum ce temps perdu devant les écrans… Il m’arrivait certains matins de passer plus d’une heure sur mon téléphone…  je ne suis pas irréprochable mais en tout cas je tente au maximum d’utiliser mon temps de façon intelligente.

5 : SE RELAXER

En parlant de méditation, vous en avez peut-être une mauvaise image, comme moi au départ. Fermer les yeux et se concentrer sur sa respiration… Est-ce que réellement ça a un impact ?

Et bien oui! La première séance que j’ai faite m’a tellement détendu que j’ai dormi comme un bébé malgré les réveils de Lewis. Et puis la méditation peu prendre tout un tas de forme. Vous pouvez juste fermer les yeux un instant, ou encore vous masser. L’important c’est de faire quelque chose qui vous détende. Baissez les épaules, détendre le visage et desserrer les mâchoires c’est déjà beaucoup.

Et tout cela permet d’être plus relax au quotidien, et honnêtement il en faut de la zénitude quand on est maman de deux enfants en bas âge. Par moment j’aimerai leur hurler dessus pour leur dire de se taire (chose tellement contradictoire…), maintenant j’essaie de prendre de grandes respirations (si il faut dans une pièce à côté) et je retourne tenter de calmer la situation. Et par la même occasion j’apprends à mes enfants à être plus zen aussi. (Attention je ne dis pas que j’arrive à calmer mes nerfs à chaque fois, il m’arrive encore de crier ou de m’énerver, bien trop souvent d’ailleurs…)

Se relaxer en couple autour d’un verre ou en se faisant des massages peut être aussi une manière simple de se détendre.

6 : PRENDRE DU TEMPS POUR SON COUPLE

Je dirais que c’est le point sur lequel je dois le plus travailler… C’est difficile de trouver du temps pour les enfants, du temps pour soi ET du temps pour son couple… A cause de la fatigue principalement. Mais aussi parce que la routine prend le dessus.  On a toujours tendance à croire que tout est gagné d’avance. Mais c’est faux. L’amour c’est tous les jours qu’il faut le cultiver.

On a tout de même réussi à se programmer des vacances sans les enfants. Et même si il y avait un peu d’ appréhension à laisser les enfants, ça nous a fait vraiment du bien de se retrouver.

Pour que la famille soit épanouie, il faut obligatoirement être épanouie soit même. Et quand on est en couple, l’épanouissement passe par le bonheur que l’on donne et celui que l’on reçoit.

J’ai entendu une citation qui m’a fait réfléchir.  » Prendre soin des autres, c’est de l’égoïsme ». Comprenez par là qu’en prenant soin des autres vous en aurez toujours un retour. Et c’est vrai, finalement ce n’est pas grand chose de demander à son homme comment s’est passé la journée, de proposer son aide à une amie qui vient d’emménager ou encore d’appeler sa grand mère qui habite loin. Et vous verrez que non seulement vous serez serein et qu’en plus ces personnes vous le rendront bien.

7. PRENDRE DU TEMPS POUR SES ENFANTS

Aaaaaa celle là, vous ne l’avez pas vu venir ! Du temps pour mes enfants ??? Je passe mes journées et une partie de mes nuits avec eux je crois que ça suffit non ???

Et bien peut être pas. Vous passez probablement comme moi une QUANTITE astronomique de temps avec vos enfants (ou pas si vous travaillez), mais est-ce que ce temps est de QUALITE ??

Me concernant ce n’étais pas le cas, et c’est aussi un inconvénient du congé parental selon moi. On passe tellement de temps à s’occuper d’eux, de la maison etc… Qu’on en oublie de jouer, de leur apprendre, de leur parler tout simplement parfois !

Donc dorénavant j’essaie de passer 10 minutes avec chacun de mes enfants, mais 10 min à 100% d’attention. Je demande à Wendy comment elle se sent (important de ne pas dire : est ce que tu te sens bien ? Ou est ce que tu te sens mal ? afin de garder une question ouverte !), je joue ( a quatre pattes et tout et tout !) Et honnêtement je vois les yeux de Wendy briller, elle adore. Bien sûr Papa essaye de faire pareil. Et cela ne fait que grandir notre complicité, et vos enfants seront probablement moins en demande d’attention. 

 

Donc voilà, quelques règles pour avoir un mode de vie plus sain et plus serein. Il y a des jours où c’est une évidence, d’autres où je dois faire plus d’efforts. Il y a encore des crises, et des jambon coquillette de temps en temps mais le plus important pour moi c’est que ça soit exceptionnel.

Si vous deviez suivre une seule et unique règle, ce serait celle du temps pour soi et notamment d’essayer le YOGA, vous ne le regretterez pas !

A bientôt 😉

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire